L’huile de palme, des solutions ?

huile de palme des solutions

Une fois le bilan peu encourageant dressé sur l’huile de palme, que puis-je faire en tant que consommateur pour agir face à ce désastre écologique et sanitaire ?

Acheter des produits : huile de palme durable ?

Si vous faites attention, vous verrez peut-être apparaître sur vos paquets, un joli logo portant la mention : huile de palme durable.

logo huile de palme

Et vous vous direz : là voilà la solution !

Pour en savoir plus l’arnaque totale liée à ce logo, je vous invite à visionner le très intéressant film de Werner Boot : l’illusion verte.

Dans ce film que j’ai vu, Werner Boot s’entoure d’une spécialiste du greenwhashing, Kathrin Hartmann. Le greenwhashing ou éco-blanchiment est ainsi une pratique des industriels visant à faire croire aux consommateurs que ce que vous achetez est bon pour la planète. Malheureusement, les grands groupes industriels comme Nestlé, Unilever, Bayer, BP…. sont plus occupés à verdir leur image qu’à essayer de modifier vraiment leurs pratiques industrielles qui détruisent la planète !

Donc si vous voyez ce logo, cela ne sera pas du tout un gage de respect pour l’environnement mais juste un signe que cette marque essaie de verdir son image !

Certains acteurs s’engagent

Certains acteurs tentent de s’engager pour limiter l’utilisation d’huile de palme. La chaîne de supermarchés surgelés britannique Iceland, par exemple, s’est engagée à ne plus vendre de produits contenant de l’huile de palme dans ses magasins. Elle a d’ailleurs utilisé une vidéo réalisée par Greenpeace pour faire connaître ses engagements.


Il faut désormais que les grosses entreprises qui vendent des biens de consommation s’emparent sérieusement de cette question pour refuser que les plus gros négociants d’huile de palme leur fournissent de l’huile de palme provenant de la déforestation. C’est la mise en place de la politique dite zéro déforestation.

Être sensibilisé pour faire plus attention aux produits que j’achète.

Manger des M & M’s, j’aime ça. Mais je prends tout de suite moins de plaisir à en manger quand je vois des paysages de forêts dévastées. Selon une étude des universités de Harvard et Columbia, les fumées toxiques dus à la déforestation intensive auraient causé 100 000 décès prématurés en Indonésie, Malaisie et Singapour !

De quoi avaler son M & M’s de travers ! Alors, certes, me direz-vous, pourquoi me soucier de gens qui habitent à l’autre bout du monde alors que je ne connais même pas le prénom de mon voisin de palier ? Ce n’est pas faux, nous vivons dans une société très individualiste. Alors, si ce désastre écologique et sanitaire ne vous atteint pas, dites-vous au moins que manger des M & M’s n’est pas bon non plus pour votre propre santé !

Mieux consommer

Pour réduire sa consommation en huile de palme, le plus simple est :

  • Eviter au maximum d’acheter des produits industriels ou préparés. Finalement, tous les produits qui sont mauvais pour votre santé le sont aussi pour la planète.
  • Pensez à bien lire les étiquettes pour limiter au maximum sa présence.
  • Cuisiner et préparer ses plats maisons : par exemple, faire ses brioches ou ses madeleines soi-même au lieu de les acheter sous vide. Et comme je n’ai pas forcément le temps d’en faire toutes les semaines, j’en mangerai moins souvent aussi ce qui ne sera pas un mal non plus !

Il ne faut pas se leurrer : viser l’objectif du zéro huile de palme est très difficile à atteindre. Je vous invite d’ailleurs à lire le blog très intéressant d’Adrien Gontier qui l’a bannit pendant un an de sa vie et raconte son expérience et ses conseils sur : http://vivresanshuiledepalme.blogspot.com

Des idées de recettes pour consommer sans huile de palme

Dans mon blog, vous retrouvez justement de nombreuses recettes dont l’objectif est de mettre un peu plus de naturel dans votre assiette. Vous avez ainsi des idées de recettes pour limiter votre consommation d’huile de palme.

S’engager auprès d’une association

Si vous vous sentez sensible à cette cause et voulez agir à plus grande échelle, vous pouvez devenir bénévole dans une association comme Greenpeace ou Les amis de la Terre qui défendent ces causes.

Suivez-moi sur Facebook via mon profil: Gaëlle Janot-Siebert ou sur instagram: #gaiabienetre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *