Protégez votre santé : évitez ces 4 additifs alimentaires de votre assiette dès maintenant

Les additifs alimentaires sont omniprésents dans notre alimentation quotidienne, et il est crucial de faire des choix éclairés pour préserver notre santé. Pour cela, il est essentiel de comprendre ce qu’est un additif alimentaire, les dangers potentiels que certains peuvent représenter et comment déchiffrer les étiquettes des produits que nous consommons.

Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ?

Un additif alimentaire est une substance ajoutée intentionnellement aux aliments lors de leur transformation, afin d’améliorer certaines propriétés comme la conservation, la texture, la couleur ou le goût. On distingue deux types d’additifs : les additifs naturels, issus de sources végétales ou animales, et les additifs synthétiques, produits par voie chimique. Les additifs sont couramment utilisés dans l’industrie alimentaire pour répondre à des besoins technologiques ou économiques.

Les dangers des additifs alimentaires

Si certains additifs sont considérés sans danger, d’autres posent question quant à leurs effets sur la santé. En effet, des études scientifiques récentes ont mis en évidence des liens entre la consommation de certains additifs et des problèmes de santé à court et long terme. Parmi ces problèmes figurent notamment les allergies, l’hyperactivité chez les enfants et même le développement de cancers.

Les recherches pointent du doigt plusieurs additifs considérés comme cancérogènes, tels que le E171 (dioxyde de titane) présent dans certaines confiseries et pâtisseries, ou encore les nitrates et nitrites (E249 à E252) utilisés dans la transformation des viandes.

Les 4 additifs à éviter

Voici une liste non exhaustive d’additifs alimentaires préoccupants, qu’il est recommandé d’éviter :

  • Colorants azoïques : E102, E110, E124 et E129. Ces colorants synthétiques sont suspectés de provoquer de l’hyperactivité chez les enfants.
  • Caramel au sulfite d’ammonium : E150c et E150d. Utilisé pour colorer sodas et sauces, ce colorant est considéré comme potentiellement cancérigène.
  • Conservateurs nitrités et nitrates : E249 à E252. Employés dans la fabrication de charcuteries, ils peuvent se transformer en composés cancérigènes lors de la digestion.
  • Dioxyde de titane : E171. Présent dans certaines confiseries, pâtisseries et plats préparés, cet additif a été classé comme cancérogène possible par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Pour repérer ces additifs sur les étiquettes des produits, il convient de lire attentivement la liste des ingrédients et de se méfier des appellations trompeuses.

Comment lire les étiquettes des produits alimentaires ?

Pour identifier les additifs présents dans un produit alimentaire, il faut scruter la liste des ingrédients qui doit obligatoirement mentionner leur nom ou leur code (ex. : E150c). Les réglementations européennes imposent également un étiquetage clair pour certains additifs susceptibles de provoquer des allergies ou des intolérances.

Il est important de prendre le temps de lire les étiquettes et de privilégier les produits avec une liste d’ingrédients courte et compréhensible. Méfiez-vous également des allégations marketing et des appellations trompeuses (ex. : « colorant naturel »).

Alternatives plus saines

Pour éviter les additifs alimentaires dangereux, privilégiez autant que possible les aliments naturels et non transformés. Optez pour des fruits et légumes frais, des viandes et poissons non traités et des céréales complètes.

Privilégiez également les produits issus de l’agriculture biologique, qui respectent des normes strictes en matière d’utilisation d’additifs. Enfin, n’hésitez pas à cuisiner vous-même vos repas pour contrôler au mieux les ingrédients utilisés.

En faisant ces choix, vous contribuerez à préserver votre santé et celle de votre famille.